Ellindora City


Partagez | 
 

 Présentation Ryoko Kurasame.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 24
Date d'inscription : 30/06/2012
MessageSujet: Présentation Ryoko Kurasame.    Sam 30 Juin - 15:50


If you cry, I'll kill you.


Ryoko Kurasame.

Nom: Kurasame.
Prénom Ryoko.
Surnom: Aucun, ne t'avises pas de m'en donner où j'te descend.
Age: 2045 ans mais 17 ans d'apparence.
Sexe: Femelle, ça s'voit pas .. Microbe ?
Nationalité: Coréenne.
Race: Démone.
Orientation sexuelle: Bisexuelle.
Date de naissance: 4 Novembre.
Rang Social: [ ] Pauvre [ ] Moyen [ x ] Aisé [ ] Noble
Famille: J'en ai pas, j'ai été créer artificiellement, crétin.
Armes: J'ai tellement d'armes que tu ne pourrais même pas les compter, moi-même, je suis une arme.
Pouvoirs: .. Tch. Je peux transformer n'importe quelle partie de mon corps en objet.
Ton Statut: [ x ] Master.
Caractère: En quelques mots.. Hum.. Je dirais, Sadique, masochiste, sans pitié, perverse, incompréhensible, folle, lunatique, sauvage, méchante, et, le reste en détail en dessous..
Code:
Validé by me 83

Tic, tac, tic, tac, BOOM.



Une personne
complètement imprévisible.


Voulez-vous réellement savoir qui je suis ? Voulez-vous vraiment savoir comment je suis ? Hum. Et bien, je pense que vous pouvez vous toucher. Même si je vous expliquais, vous ne comprendriez pas. Vous n'êtes qu'une faible espèce dont je ne comprend pas les sentiments. J'aimerais seulement vous anéantir pour toujours afin d'être enfin seule sur cette putain de planète.

Jamais, j'ai bien dit jamais tu ne pourras te servir de moi comme pantin. Comme servante ou quelque chose dans le même style. Seule moi me donne des ordres, personne d'autre. Je suis maître de moi-même, je prend des décisions seule. Alors, ne viens pas m'emmerder avec ta vie minable dont je n'ai pas envie de connaître la fin.

Un jour, quand tu dormiras, bien sagement, quand tu penseras que je suis en train de dormir quelques couloirs plus loin, je serais là. Dans la même chambre que toi, tapis dans l'ombre. Je m'approcherais simplement de toi. Je te regarderais longuement puis, je ferais de mon bras, une fine lame au tranchant divin. Puis, je t'éventrerais, je rigolerais aux éclats en voyant ton sang couler, je sortirais tes boyaux un par un afin d'avoir un trophée. Je me lécherais les doigts, j'aimerais plus que tout te voir souffrir, puis, finalement, je t'achèverais en te faisant une petite opération. J'irais chercher la personne que tu chéris le plus, puis, je lui ferais subir le même sort que toi, sous tes yeux, pendant que tu agonises et que tu es en train de rendre l'âme, et, je terminerais par une simple opération,Oh, là, c'est sûr, vous serez unis jusque la fin des temps.

Tu es beau ? Tu as des informations qu'il me faut ? Très bien. Nous allons jouer mon cher. Approches mon chaton, viens, poses tes mains sur mon corps, parcours-le. Fais-lui découvrir de nouvelles sensations. Tu seras le seul que je chérirais durant toute mon existence. Hop. J'attrape les informations, puis, je t'attache et je te tue. Oui, je te chérirais jusqu'à la fin de mes jours, enfin, je voulais dire, jusqu'à la fin de tes jours.

Dégages, faible race. Tu ne me comprends pas. Je ne vois pas pourquoi je devrais te parler. Je ne vois pas pourquoi je devrais t'enlacer ou même te regarder. Laisses-moi. Jamais je ne me confierais à toi. Plutôt crever.. Ah, oui, excuses-moi, je ne peux pas mourir. *rire*. Enfin bref, ne te met pas en travers de mon chemin ou alors, tu risquerais de le regretter amèrement.

Lui, il est à moi. Tu t'approches, j'te tue. Ok ? Vas te chercher un autre chien à draguer sale connasse. N'essaies même pas de lui parler, ou sinon.. Tu finirais.. Hum.. Comment dire.. Très attachée aux personnes de ton espèce.

Pleurer .. ? A quoi sa sert ?.. Aimer .. ? Qu'est-ce que cela veut dire ?.. Je ne connais pas ces mots. Pitié .. ? Pourquoi tu parles comme ça.. Que veulent dire tous ces mots.. ? Mon cerveau a mal.. Il brûle.. FICHES LE CAMP D'ICI OU ALORS, JE TE BRÛLERAIS VIF. JE TE REGARDERAIS SOUFFRIR ET JE RIGOLERAIS PLUS QUE JAMAIS. N'ESSAIES PAS DE FAIRE DE MOI CE QUE JE NE SUIS PAS. !

Un jour, je réussirais. Je trouverais l'enfoiré qui m'a créer. Je le regarderais dans les yeux, je lui sourirais, je lui dirait qu'il n'est rien pour moi. Que s'il espérait que je le traite comme un père, qu'il se touche bien profond, parce que cela n'arrivera jamais. Je suis née seule, j'ai vécu seule, je finirais seule. Aucune compassion. Aucun sentiments. Je ne suis qu'une arme de guerre. Et, la vie est une guerre infinie.

Ah ah ah ah. ! Regardes, du sang. ! Le miens ! Regardes mon enfant, regardes. Tu vas pouvoir en voir plus. Ne t'en fait pas. Je ressens tout, mais, ça me plait. Regardes, la lame, elle ne fait plus qu'un avec moi. Maintenant, observes, tu vois toutes ces cicatrices ? Ce ne sont que des marques de bonheur absolu. Un impact offrant une sensation divine.

N'approches pas ! Crétin, je t'ai dit de retourner avec les autres, nous sommes seuls, ici, c'est interdit, je te l'ai interdit, tu sais très bien que je ne supporte pas d'être seule avec quelqu'un. ! N'approches pas plus, ou alors, je te tuerais. Vas-t'en d'ici bordel de merde ! ........ Nani .. ? Pourquoi.. Quel est ce sentiment.. Pourquoi.. Ta main.. Est-elle placée ici.. Quoi.. ? Un coeur .. ? Qui bat .. ? C'est faux ! C'est impossible ! Un monstre reste un monstre, il n'a pas de coeur, arrête, jamais tu ne pourras me faire marcher .. ! Jamais je ne serais gentille ou amoureuse, plus jamais !

Je suis devenue faible. Finalement, il avait raison. Tous ces souvenirs. Ils les ont créer afin que je ne comprenne rien. Quel bande d'enfoirés ces putains de démons. Je les retrouverais. Je les anéantirais. Et toi.. Connard.. saloperie de coeur, je t'arracherais afin de ne plus jamais rien ressentir.

Fin.




You'll be my slave now, obey me.




Un passé
aux multiples facettes.

Qu'est-ce que vous me voulez maintenant .. ? Quoi ?! Maintenant, vous voulez que je vous raconte mon passé ? Mon histoire ? .. Oh.. J'vous préviens. J'vais vous choquer, j'en ai rien à foutre. Personnellement, je fais que répondre à ce questionnaire, qui, pour moi, ne sert strictement à rien. J'vais pas me retenir sur les mots, j'vais être vulgaire. Alors, lisez-bien. Ah, oui, aussi, étant donné que je suis quand même âgée de 2045 ans. Y'a beaucoup de choses à raconter, beaucoup trop je dirais. Alors, je vais abréger et ne pas tout raconter. Je vais donc vous raconter le passé de la moi, d'avant, et, de la moi, de maintenant. Oui, là, vous devez vous dire " Mais qu'est-ce qu'elle a but, elle peut pas changer comme ça. " Et bien, si. Vous comprendrez en lisant ENTIÈREMENT mon histoire. Sinon, bah, t'auras rien compris à ma vie.. Et ce sera pas plus mal non plus. Bien, je commence, asseyez-vous, ça risque de prendre du temps. Mais, que j'en voit pas un seul discuter pendant que je raconte sinon il fini en paillasson pour ma baraque, pigé ? .. Bien.


Tout commença un simple soir comme les autres. Un couple, jeunes. Une chambre, sombre. Ils n'allaient pas lire chacun de leur côté ou regarder la télé, vous pouvez vous en douter. Non, loin de là, ils faisaient une activité, un peu plus sportive je dirais. Il faisait chaud dans la pièce, des gémissements étouffés, des petits cris, des soupires. Bon. Avec ça, j'suis sûre, vous avez compris ce qu'ils faisaient, si vous avez pas compris, bah.. ILS BAISENT QUOI. Enfin bref, le seul problème, ils ne s'étaient pas protégés,ils n'avaient pas acheter de qui éviter l'enfant. Ils n'y pensaient pas. Ils étaient tous deux très libertins. Ce n'était donc pas leur première fois, ils couchaient à droite à gauche. Selon leur désir.

Enfin, bref, quelques mois plus tard, la jeune femme appris qu'elle était enceinte, qui était le père ? Elle ne savait pas. Elle décida alors de choisir celui qu'elle aimait le plus et de lui dire que c'était son enfant. Alors, lui, qui n'était pas la même pourriture que tous les autres connards de cette putain de terre de merde, il ne l'abandonna pas et resta avec elle, il la soutenait et travaillait dur pour subvenir à ses besoins. Les finances étaient dures, mais, malgré tout, le couple s'accrochait. Puis voilà que le bébé arrivait à ses 4 mois, les contractions se faisaient dures pour la jeune mère, mais bon, elle devait faire avec, et puis, c'tait son problème, elle avait qu'à pas coucher avec tout le monde.

Cette femme, elle arrivait à cacher à son propre mari qu'en réalité,,il n'était pas le père de cet enfant, qu'il prenait toutes ces responsabilités pour une salope qui n'était pas capable d'aller faire une analyse. Enfin, oui, je la déteste. Ne me demandez pas pourquoi, je la déteste, c'tout. Enfin, bref bref bref, revenons-en à notre histoire.

Quelque mois plus tard, cela faisait 9 mois. Elle se trouvait dans le salon, en train de boire un café avec une amie à elle, sauf que, tout à coup, la douleur prit le dessus, la fièvre montait, la jeune mère était en transe. Son amie, paniquée, appela immédiatement les pompiers qui l'emmenèrent à l'hôpital. Elle était sur le point d'accoucher. L'hôpital appela son mari qui vint la rejoindre. L'accouchement se déroula parfaitement bien.

C'était une petite fille. Toute mignonne aux cheveux verts et aux yeux roses/rouges. Ils décidèrent de l'appeler Reisha. Mais, cette Reisha, vous voyez. C'est moi. Vous comprendrez plus tard pourquoi. Bon, abrégeons, cette fille n'est plus celle de maintenant alors, je vais vite passé.

La jeune Reisha grandissait vite, mature et forte dans toutes les matières. Elle avait aussi un réel talent pour le chant. Mais, alors qu'elle était âgée de 16 ans, alors qu'elle rentrait tranquillement chez elle après les cours, un camion arrivait à toute vitesse, il ne pu donc pas freiner et la jeune fille se fit percuter de pleins fouet, elle fut éjectée à plusieurs vingtaines de mètres. Et, sa nuque se brisa sur le cou. Elle était morte.

Il y eu donc un enterrement, des pleures, des cris, des plaintes, mes très chers parents emmenèrent le responsable de ma mort jusqu'au tribunal, bien évidemment, ils gagnèrent et, ils avaient récupérer une grosse somme d'argent, et, cela leur avait suffit à retrouver le sourire, n'est-ce pas dégueulasse ? Si. Enfin bon, on s'en tape, je ne veux pas qu'on ai pitié de moi. Alors, c'tout pour le passé de cette jeune Reisha.


Enfin bon, passons aux choses sérieuses, mon histoire à moi, celle de maintenant. Miam. C'est un pur délice à raconter. Du sang, de l'émotion, des sensations fortes? ENFIN BREF. Tout ce que j'aime. Commençons.

Environs 600 ans plus tard, Des scientifiques découvrirent ma dépouille. Ils la prirent alors avec eux. Pourquoi ? Tout simplement pour leurs expériences. Le projet Ryoko. C'était une arme, et, cette terre, elle avait changé, elle n'était plus habitée par de simples humains dégueulasses mais par toute sorte de créatures. Exemple, ces scientifiques qui avaient prit ma dépouille, bah, c'était des démons. Ils avaient l'intention de créer une arme à forme humaine. Une personne qui puisse changer n'importe quelle partie de son corps en un objet ou une arme. C'était dur, certes, mais, ils étaient près à travailler le temps qu'il faudrait pour y arriver.

Ce n'est que 100 ans plus tard qu'ils réussirent à me faire revenir à la vie. J'avais un coeur, une tête, un corps, tout était normal, à la différence que, je pouvait changer mes membres en ce que je désirais. Étrangement, cela faisait du bien, de voir que je n'étais plus faible. Alors, je décida de renier tout sentiments que je pourrais avoir. Je ne voulais plus rien ressentir, n'être qu'un monstre sans coeur.

Malheureusement, je ne réussit pas à faire cela, j'étais encore trop faible. Un vampire. Il était si gentil. Malgré le fait que je le rejetais, il revenais vers moi, toujours, il me complimentait, mais, je rejetais tous ses compliments, et, à la fin, je me rendis compte que j'étais amoureuse. Stupide non ? Mais, j'avais besoin de lui, besoin de le sentir près de moi, besoin d'entendre sa voix, besoin de savoir qu'il n'aimait que moi. Très vite, ce rêve était devenu réalité, j'étais sa petite amie. Il restait toujours avec moi. Enfin, cela ne dura que quelque mois, au bout de 7 mois, je crois, si ma mémoire est bonne, il ne restait plus avec moi. Jusqu'au jour où je le vit embrasser une autre fille. Ah, cela m'avais détruit. C'est idiot, j'ai honte de moi, mais bon. C'était comme ça, je n'y pouvais rien.

L'amour est aveugle. Le bonheur est aveugle. La colère est aveugle. La fortune est aveugle. J’ÉTAIS AVEUGLE Mais ça, on s'en fout.

Des idées meurtrières, désormais, c'est tout ce qui avait dans ma tête. Des sourires, j'en faisais souvent, mais, ils n'étaient pas comme ceux des autres, les miens étaient effrayants. Je ne vivais plus que pour la guerre, désormais, j'étais enfin devenue forte.

Enfin, bref, je voyais que, souvent, les gens se battaient dans les rues. Il y avait beaucoup de combats, beaucoup de cris d'agonie, de sang, j'aimais tout cela. Alors, je décida de rejoindre les Masters. Je voulais contrôler les gens. Je voulais qu'ils m'obéissent. Et, putain.. C'était si beau.. Ce rêve-là, il s'était réaliser ! Je ne dépendais que de moi-même. Je donnais des ordres inutiles à des personnes inutiles et beaucoup trop naïves. J'étais cruelle, mais bon, ceci n'était donc pas au final, le vrai visage de la vie ?

J'étais comme un félin cherchant sa proie. Tout le temps, H24 j'étais sur mes gardes, étant donné que je n'hésitais pas à tuer ceux qui ne faisaient pas ce que je leur demandais, et bien, beaucoup ne m'aimaient pas, mais bon, qu'importe ? La vie est cruelle, si on attend que les autres viennent vers nous ou qu'on essaie d'aller veux, cela veut dire qu'on est juste des faiblards. Les vermines, les larves, les moins que rien, voilà pleins de surnoms que je leur donnais. Souvent, je changeais mon corps en arme et je les faisait souffrir avant de les achever. Ensuite, je livrais la viande au cuisinier qui se faisait un plaisir de m'en faire un délicieux et copieux repas. Hum.. De la chair magique.

Fin.





My body is my greatest weapon.




Un physique
aux facettes incalculables.

Hum.. Vous me parlez .. ? Ah.. Quoi ? .. Encore une étape ?! 'Tain.. Vous faîtes chier sérieusement, j'ai pas que ça à foutre moi.. Mon physique .. ? ..Ah .. Ah.. Ah.. La blague.. J'suis juste devant toi et tu me demandes comment je suis .. ? OMFG. T'es aveugle.. Bref, si tu veux.. Par contre.. Comment dire.. C'est compliqué, je peux avoir tellement de formes différentes que ça pourrait faire peur. Bah, tant pis, vous aurez chercher après tout ! Alors.. Par où commencer .. ? Hum.. Déjà, ah, oui, il fallait que je prévienne que je ne dirait pas tout sur mon physique, parce que;. J'ai trop de choses à dire, alors, c'comme pour les séquences précédentes, j'abrège alors, faîtes-moi pas chier.

Déjà, ma forme normale, celle que j'ai habituellement quand je suis calme et que je ne me bat pas ou que j'essaie pas de faire peur. Alors.. Hum.. Je suis de taille .. Assez grande .. 1 mètre 70 et de poids tout à fait correct, c'est à dire 60 kilogrammes. Mes cheveux sont ... bah.. Verts merde, t'pas dalto' à c'que je sache. Mes yeux, ils sont roses/rouges. Mais, ils changent de couleur.. C'chelou n'est-ce pas N Bah, ils peuvent devenir de n'importe quelle couleur. Bon, bref, ça, on en a rien à foutre. Alors, euh.. j'ai un nez assez fin et de fines lèvres pulpeuses.. Oh.. C'drôle, dit comme ça, ça fait un peu pervers. (*PAN*). Enfin donc, ma poitrine..Bah.. Du 95 D. C'est quand même pas mal du tout. C'est assez gros, assez doux, assez pour me faire un oreiller quand j'me couche sur un bureau.... -blanc-. Bon, d'accord, c'était pas drôle, je continue. J'ai des hanches assez bien prononcées. Un ventre plat et de fines jambes. Habituellement, je porte des vêtements tout à fait normaux, ceux que l'on peut retrouver n'importe où.

Lorsque j'ai besoin de récupérer des indices ou quelque chose comme cela, que ce soit à une femme ou à un homme, je joue sur mon corps. Conclusion, je met des vêtements qui me mettent en valeur. Souvent de longues robes sombres avec une grande ouverture sur le côté, laissant une pleine vu sur ma jambe et ma cuisse. Sinon, je met des yukata bien ouverts sur la poitrine et assez courts. C'est bête, mais, ça marche à tous les coups. Qu'ils sont stupides ces gens-là. Et, bien évidemment, en dessous, des sous-vêtements en dentelle.

Lorsque je me bat contre un ou une vampire, je change souvent mon cou en métal afin de ne pas m'y faire mordre. Et, j'utilise de fines lames tranchantes afin de pouvoir jouer sur la vitesse et l'habilitée.

Lorsque je me bat contre un démon, je me change complètement en araignée robotisée ( Comme sur l'image du dessus. ), qui, en plus de ça, possède des ailes. Ce qui me permet d'avoir une meilleure facilitée sur eux.

Sinon, je peux me changer en toute sorte d'animaux robotisés, chaque membres en armes différentes et le reste de mon corps en armures différentes. N'est-ce pas amusant ? ..

Enfin bref, sinon, sur mon corps, j'ai de multiples cicatrices, certaines à cause de l'ennemi, et, d'autres, que je me suis faites moi-même, j'aime tellement la douleur que.. Voyez-vous.. Je ne peux pas m'en empêcher.. Enfin, vous voyez c'que je veux dire .. ?

J'ai un tatouage sur le sein gauche, une croix, ne me demandez pas ce qu'elle fiche ici, je ne m'en souviens pas. J'ai un tatouage dans le dos, formant des flammes et un serpent dans la nuque. J'en ai un vers le pubis aussi, c'est une tête un scorpion. Enfin, bref, voilà, c'est un corps assez bien animé que j'ai.

Fin.









Un surnom ?: (facultatif) Yumia. o/
Age ?: 14 ans, je sais, j'suis plus jeune que l'âge conseillé, mais chut, c'un secret. ♥
Comme es-tu arriver sur le forum ?: Bah, disons que Lily m'aime tellement qu'elle m'a fait venir ici. o/
Ton avis?: J'ai aps d'avis sur la chose.
Présence sur /7 ?: 4 ou 6 / 7
Le thème, t'en pense quoi ?: L'est pô mal.
Commentaire, suggestion ?:
Aucune. Je m'abstiendrais.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Présentation Ryoko Kurasame.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls
» Présentation d'Artemis [Validée]
» Présentation d'Ashley Potter, délurée :D [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ellindora City :: Il faut bien commencer quelque part.... :: Présentations :: Présentations validées :: Master / Mistress-